Eglise Saint-Félix

jQuery Slider

Classée au titre des Monuments Historiques en 1996, elle est bâtie de manière soignée sur la roche. Les moellons, grossièrement taillés, sont disposés en assises régulières. L’abside semi-circulaire, voûtée en cul de four, plus étroite que la nef, se rattache au style roman (XIe-XIIe siècles). L’édifice a toutefois subi des modifications. De l’autre côté, une porte en plein cintre est aujourd’hui murée. A l’intérieur, le portail occidental en arc brisé renvoie au style gothique (XIIIe-XIVe siècles). La surélévation et la fortification du clocher-mur peuvent dater du XIVe siècle. La voûte, les fenêtres, le dallage et le mobilier appartiennent au XIXe siècle.

Les peintures murales du choeur, masquées aujourd’hui par le plafond, sont attribuées au XVIIe ou au XVIIIe siècle. Elles figurent Dieu le père, cheveux et barbe blancs, trônant dans une mandorle de nuages, tenant dans sa main droite un globe terrestre surmonté d’une croix. Réalisé en 1862 par Louis Victor Gesta, " artiste industriel " toulousain, le vitrail de l’abside représente saint Félix bénissant et portant la crosse.

Texte écrit par le "Pays des Pyrénées cathares"